Défi Noël : cadeaux de dernières minutes

On est le 23 décembre, il est 19h, il est temps de terminer les ptits cadeaux. Il y a ceux à qui on ne sait pas quoi offrir, ceux qu’on ne pensait pas voir et que et bien si finalement ils viennent,  donc on n’ose pas se pointer sans un petit quelque chose et il y a ceux qu’on a oublié (oupssss)! Donc voici un résumé d’idées rapides à faire (avec pas grand chose) ou à acheter.

  • « Le vrai chocolat chaud de ma grand-mère »  http://lecorpslamaisonlesprit.fr/DIY-Special-Noel-17-Le-Vrai-Chocolat-Chaud-de-ma-Grand-Mere
  • Un kit pour soirée cocooning : http://pigut.com/2015/12/13/cadeau-gourmand-necessaire-vegan-a-soiree-cocooning/
  • Faire un ptit tour dans une épicerie fine ou un magasin Bio et créer un  « panier garni » avec de bonnes petites choses à manger ou de bons produits pour prendre soin de soi. Vous allez croire que je ne pense qu’à la nourriture (c’est un peu vrai!!)
  • Un abonnement à un magazine classique ou plus proche de nos attentes : Kaizen, féminin bio : l’occasion de sensibiliser en douceur et toute au long de l’année…
  • Un bon pour une activité près de chez soi :

Le Live Escape Game :  le but du jeu : résoudre des énigmes en équipe pour vous échapper en moins de 60 minutes. La cohésion et la logique seront la clé pour y parvenir, si vous y arrivez… Je suis littéralement fan de cette activité! On passe par toutes les émotions dans ce jeu: euphorie, colère, stress, joie, agacement.. et tout ça avec ses proches enfermés dans une pièce! Un super moment.

Une nuit en hébergement insolite : yourte, cabane dans les arbres…

En plus classique : abonnement au cinéma, à un musée, un repas dans un bon restaurant, 

  • Pour les femmes : un bon pour un soin en institut : massage, soin du visage, l’avantage c’est que de plus en plus d’instituts utilisent des produits Bio! ils proposent maintenant des soins pour les hommes également, donc pour ceux qui assument…
  • Des bons personnalisés : « bon pour un pique-nique », « bon pour une séance de cinéma avec tes enfants »…

 Je n’ai pas tout terminé ! il me reste des petites finitions pour la marchande de ma filleule (on lui en fait une personnalisée avec sa maman), un kit écologirl (je le mettrai sur le blog, si j’ai le temps demain), un dernier achat (aïe) et de la déco et puis une bûche, j’ai décidé d’essayer cette année (qu’elle idée m’est passé par la tête). Je crois que la journée de demain va être trop courte! Bon courage pour ceux qui n’ont pas terminé et pour les autres un peu de repos bien mérité avant de remplir les estomacs (pas trop quand même)!!

 

Défi Noël : kit vin chaud

L’hiver approche, bien qu’on soit loin des températures hivernales, un vin chaud fait toujours plaisir après une bonne ballade, ou alors pour une soirée montagnarde 🙂 🙂

Alors voici un kit tout prêt pour pouvoir improviser un ptit vin chaud :

Pour 1 litre de vin : un bocal en verre.

-100g de sucre

-1 bâton de cannelle

-2 badianes

-2 clous de girofle

-2 graines de cardamone

-1 gousse de vanille

Mettre le sucre au fond du pot et disposez dessus le reste des ingrédients.

Mettre une petite notice explicative:

« Versez la totalité des ingrédients, et des écorces d’orange, dans une casserole avec 1 litre de vin. Faire frémir et chauffez à feu très doux environ 15 à 20 minutes. »

Filtrez et servir.

Il ne reste plus qu’à ajouter une bouteille de vin et le tour est joué!

Je joue avec la dose de sucre en fonction des goûts de mes proches.

Avec un peu de chance, je serai invité à le déguster 😉 😉 

 

 

Défi Noël : tricot

Vite vite, plus qu’une semaine avant Noël et j’ai pas terminé mes petits cadeaux. Bon j’ai quand même fini l’atelier tricot : une écharpe pour homme et des headbands, des bandeaux pour les cheveux en Français ! J’aime bien tricoter mais je ne suis pas vraiment patiente et pas très douée. Pour exemple, j’ai tricoté un joli petit gilet à ma filleule quand elle avait quelques mois, il était très bien à part que les manches étaient trop longues et pas du tout assez larges et pourtant je suis sûr d’avoir suivi le modèle ( bien sûr !…) ! donc pour le moment,  je me cantonne aux classiques écharpes, snoods, bonnets..

 

Alors pour l’écharpe pour ces messieurs, j’ai utilisé 1 paire d’aiguille n°4,5 et 400 m de laine.

J’ai monté 46 mailles et j’ai tricoté en côtes brisées :

Rang 1 : 2m.end, 2m.env (le rang doit se terminer par 2m.end)

Rang 2 : 2m.env., 2m.end. (le rang doit se terminer par 2m. env.)

Rang 3 et 4 : tout à l’endroit

Répétez ces 4 rangs.

Et voilou, c’est rapide, simple à faire et ça reste assez sobre !

 

Pour les headbands :

Rien de plus simple : il faut tout simplement tricoter un rectangle pour celui-ci :  50cm sur 8cm (dimensions à réduire pour une tête fine).

J’ai utilisé des aiguilles n°4, j’ai monté 15 mailles et j’ai tricoté les 4 premières en point de riz, les 7 suivantes en jersey et les 4 dernières en points de riz.

J’ai ensuite refermé par une couture.

Pour celles qui savent crocheter : ajoutez une petite fleur !

Pour le 2e headband,  j’ai oublié de prendre une photo mais c’est une tresse : c’est encore très simple,  il faut tricoter trois rectangles de la même taille dans la maille souhaité et ensuite les tresser et faire la couture pour terminer.

J’ai emprunté une photo sur le net :

headband

 

Voilou ce sont des travaux très courts : ça laisse  encore le temps de les faire d’ici Noël. Moi, il faut que je me mette au snood de  ma filleule.

Défi Noël : marques éthiques et écolos!

Parce qu’on ne peut pas fabriquer tous les cadeaux ou qu’il nous est difficile d’offrir des objets de seconde main (c’est mon cas !!) , je suis allée à la pêche aux marques engagées, écolo.. Donc voici la compil’ de ce que j’ai trouvé sur le net ou en magasin :

Ekobo :  (vu dans une boutique sur Rouen)  est une marque d’objets design fabriqués en Bambou. Cette marque propose de la vaisselle pour petits et grands, des jouets, des luminaires….

Les engagements de la marque :

  • au niveau écologique : le bambou pousse très vite, ne nécessite aucun pesticide et se régénère rapidement. Les produits viennent de loin mais la plupart sont expédiés par voie maritime et arrivent emballés dans du carton recyclé en France.
  • Au niveau social : développe une activité durable pour les communautés artisanales du Vietnam. Pour cela EKOBO paie 50% des commandes par avance et répartit la production de manière équilibrée durant l’année auprès des artisans.

Pour ma part, j’ai craqué sur la vaisselle pour les petits : toute colorée et toute douce au touché et puis si c’est bon pour la planète et les hommes…

http://www.ekobohome.com

 

Le royaume de Physalis : pour-c3a9tiquette derrière ce nom se cache  Sarah, une jeune créatrice  que j’ai rencontrée sur le village des alternatives à Rouen. Elle créée ses produits chez elle en Haute Normandie. Sarah propose des accessoires durables faits main, afin de limiter nos déchets,: mouchoirs, serviettes en tissu, sacs à vrac, carrés démaquillants, bavoirs…

Les petits plus du royaume de Physalis :

  • Une partie des tissus utilisés sont de seconde main.
  • Elle peut confectionner des objets personnalisés sur demande.

Sa boutique en ligne : http://www.alittlemarket.com/boutique/le_royaume_de_physalis-265687.html

son blog : leroyaumedephysalis.wordpress.com/

J’ai maintenant de très jolis mouchoirs en tissu que je peux arborer fièrement. 

 

Lamazuna : ce sont des cosmétiques solides, bio, véganes, fabriqués en France, zéro déchets (même les emballages sont compostables)  !! et oui rien que ça, trop le top pour moi !

Du coup, j’ai testé :

  • le shampoing solide : je suis conquise, il lave bien il suffit de le frotter sur cheveux mouillés (c’est mieux pour un shampoing) et trop bien il mousse ! ben oui parce qu’en marque bio, ça ne mousse pas toujours. On a beau savoir que ce n’est pas parce que ça mousse, que ça lave mieux… on j’ai a dû mal à faire sans. Et c’est très facile à transporter, on le remet dans sa toute petite boîte, ça ne prend pas de place et impossible que ça coule au fond du sac !
  • L’éponge de Konjac : le konjac est une racine qu’on transforme en farine et à laquelle on ajoute de l’eau et qu’on passe ensuite au four et voilà le résultat ! Elle est utilisée pour exfolier le visage au quotidien ou pour la toilette des bébés. J’aime bien la sensation douce et fraîche qu’elle laisse sur la peau. 

La marque propose du dentifrice, une cup, des lingettes démaquillantes, du déodorant..

Les petits plus :

-Lamazuna soutient un joli projet d’agro-foresterie au Pérou

-Envoi autant que possible dans des boites recyclées.

Bon alors, c’est coûteux à l’achat mais ça dur très longtemps, je n’ai pas calculé si c’était plus économique mais vu les bénéfices pour la planète… je ne compte pas !

Un truc complètement fou : j’ai trouvé ces 2 produits bien moins chers dans une boutique près de chez moi, que sur le site de la marque, je n’y comprends pas grand-chose ! Alors guettez, on ne sait jamais!

Pour découvrir d’autres marques, je vous conseille d’aller sur le blog de clementinelamandarine qui vous propose durant tout le mois de décembre des marques qu’elle a testées !

Défi Noël : gourmandises anglaises

Mince pies et Mincemeat

Habituellement je fuis toute nourriture Anglaise mais là, j’avoue avoir craqué.

Le Mincemeat n’a rien avoir avec la viande hachée. C’est en fait un mélange de fruits secs, de pommes et d’épices qui est traditionnellement cuisiné pour Noël, pour ensuite être utilisé pour réaliser des Mince Pies.

Pour un pot d’environ 150g de Mincemeat :

– 1 pomme                                                                        – 60gr  de dattes

– 100gr de raisins secs                                                  – 60gr de pruneaux

– 25gr d’écorces d’oranges confites                       – 15 gr de sucre complet

–  ½ cuillère à soupe d’huile de coco                       – 1 citron : jus et zestes

– ½ orange : jus                                                     – ½ cuillère à café de cannelle

Couper en petits morceaux dattes et pruneaux.

Peler et couper les pommes en tout petits morceaux, les faire revenir quelques instants dans l’huile de coco et ajouter les dattes, les pruneaux, les raisins secs, les écorces d’oranges confites, le sucre, les zestes de citron, le jus du citron et de l’orange ainsi que les épices.

Faire revenir à feu doux, en mélangeant régulièrement le tout pendant environ 15 minutes jusqu’à ce que le mélange devienne épais. Mettre dans un pot en verre.

Pour réaliser 6 Mince pies :

Il suffit de faire une pâte à tarte à l’ancienne :

  • 125gr de farine de blé
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 40ml de lait d’amande
  • ½ sachet de levure
  • 1 cuillère à soupe de sucre
  • 1 cuillère à soupe de sucre vanillé

Préchauffer le four à 180 °C

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure et le sucre. Ajouter l’huile d’olive, mélanger. Ajouter le lait d’amande et mélanger jusqu’à obtenir une boule de pâte. Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte avec un rouleau à pâtisserie. A l’aide d’emporte pièces, découper 6 fonds de tartelettes et 6 étoiles. Recouvrir la pâte d’une ou deux cuillères à café de Mincemeat et poser une étoile sur le dessus.

Ajouter un peu de sucre vanillé.

Mettre au four environ 25 minutes.

Recette trouvée sur le blog : tastinggoodnaturally.com

 

Bonne préparation et/ou dégustation

 

Défi Noël : emballer autrement!

Vu la quantité de papier produit et jetée lors de la période de Noël, il serait bon de changer nos habitudes, d’autant plus qu’une importante partie ne ne recycle pas. Je suis donc allée à la recherche d’idées pour emballer mes cadeaux, avec ce que j’avais dans mes placards :

  • Le déchet le plus facile à éliminer étant celui qu’on n’a pas crée, on peut essayer le sans emballage. Vous me direz pour les enfants c’est dommage et puis il n’y a pas de surprise, alors on peut toujours partir à la chasse aux trésors dans la maison grâce à des indices.
  • Si on n’a pas envie de se lancer dans la création on peut opter pour le papier kraft qui est recyclable, il suffit de l’agrémenter d’un joli bout de raphia,  ficelle, ruban…

Sinon on peut utiliser du tissu, je ne sais pas coudre donc ce que je propose est très simple :

  • Le Furoshiki ou l’art japonais d’emballer avec du tissu.

Le Furoshiki est toujours taillé en carré. Pour emballer des cadeaux, on peut utiliser  3 tailles :

  • Petit modèle  50cm
  • Moyen modèle  75 cm
  • Grand modèle 105 cm

Envelopper un livre ou une boîte cubique en forme de fleur :

  1. Etalez votre carré de tissu (le furoshiki) à l’envers et placez votre objet au centre,
  2. Relever les deux pans diagonaux sur la boîte,
  3. Enroulez les deux pans des côtés autour de deux premiers pans et nouez-les. Laissez pendre les pointes,
  4. Enfoncez les deux pointes libres dans le nœud en formant des plis pour imiter une fleur. Prendre le temps de bien former sa fleur, ça ne se fait pas tout seul.

 

Envelopper une boîte carrée :

P1040462
extrait du livre Furoshiki de Kumiko Nakayama-Geraerts

 

P1040455

 

Voilà c’est esthétique, écologique et facile à faire alors foncez faites un essaie !!

Défi Noël, idée n°6 : un peu de lecture

Pourquoi ne pas profiter de Noël pour sensibiliser ses proches à l’environnement, en offrant des lectures engagées ou pleines d’idées pour un quotidien plus vert ou des livres en papier recyclé.

Voici ma petite sélection perso :

Pour créer et fabriquer au quotidien, j’utilise deux livres des éditions terre vivante vraiment top :

  • « Je crée mes cadeaux gourmands » de Marie Chioca et Delphine Paslin. Ce livre est plein de recettes pour créer des gourmandises bio salées ou sucrées à offrir ou à s’offrir. Vous trouverez aussi à la fin du livre des idées d’emballages. Quelques exemples de recettes : le kit sos cookies, du granola (présentés dans l’article défi noël), des pâtes à tartiner, des sirops… et en version salée : des tapenades, des petits chèvres marinés, des gressins… tout ça agrémenté de jolies photos.

P1040441

 

  • « Je fabrique mes produits ménagers, mon shampoing, mon savon » de laëtitia Royant. Plein de recettes hyper simples pour faire soi-même ses produits ménagers et produits pour le corps. Pour chaque recette, vous avez les étapes avec des jolies photos explicatives et un tableau comparant les prix des produits du commerce et fait maison. Quelques recettes : produit vaisselle, produit pour le sol, lessive, parfum d’ambiance et dentifrice, shampoing, déodorant…

P1040444

 

Une lecture engagée et inspirante :

  • « vers la sobriété heureuse » de Pierre Rabhi. A travers ce livre, Pierre Rabhi nous amène à réflechir, de façon poétique, à notre mode de consommation et à notre rapport aux autres et à la nature. Un livre tout en délicatesse et quelque peu utopiste. Un vrai plaisir à lire.

vers la sobriété heureuse

Un livre que je n’ai pas encore lu mais qui fait l’unanimité auprès de quelques bloggeuses et de personnes du coin :

  • « La permaculture » de Perrine et Charles Hervé-Gruyer. C’est l’histoire d’un éducateur épris de la mer et d’une juriste internationale qui s’installent ensemble dans le village du Bec Hellouin, en Normandie, où ils créent la Ferme du Bec. Une ferme biologique permaculturelle dont les rendements et la beauté émerveillent le monde de l’agriculture écologique.

livre-ferme-bec-hellouin-charles-perrine-permaculture-design

 

  • L’œil du loup de Daniel Pennac (à partir de 10 ans) . C’est un roman dont le sujet n’est pas directement l’écologie mais une histoire entre un loup et un enfant qui se rencontrent dans un zoo. A travers la vie du loup et du garçon, Pennac nous fait découvrir l’Alaska et l’Afrique et aborde les sujets de la déforestation, la captivité des animaux, la cupidité des Hommes. Un livre qui a toujours un franc succès auprès des enfants et qui permet d’ouvrir la discussion.

l-oeil-du-loup-9782266126304_0

 

  • « Terriens malins » de Delphine Grinberg ( à partir de 8 ans) : un livre qui fait découvrir aux enfants une nouvelle manière de comprendre notre planète, et les invite à imaginer quels terriens ils voudraient être. L’eau, l’alimentation, les déchets.. sont abordés. Le livre est très ludique avec des quizz, des expériences à faire..

P1040446

 

Etre sensible à environnement,  c’est aussi prendre soin de soi et des autres, donc j’avais aussi envie de vous présenter :

  • « calme et attentif comme une grenouille » de Eline SNEL. Un livre pour apprendre aux enfants à méditer.

calme-et-attentif-comme-une-grenouille

« Les enfants sont de plus en plus facilement distraits : jeux vidéos, SMS et autres voleurs d’attention altèrent leurs capacités de concentration. Ils sont aussi stressés, comme les adultes : certains ne parviennent pas à s’endormir, d’autres sont inquiets. La méditation est une méthode d’apprentissage de la sérénité adaptée aux besoins des petits..Elle repose sur des exercices de respiration simples qui aident peu à peu à se recentrer sur l’instant présent et à prendre du recul par rapport à l’agitation et aux ruminations. Ce livre est une véritable boîte à outils pour aider son enfant à changer d’état d’esprit et de relation avec le monde qui l’entoure. On trouve : Des exercices à faire au quotidien (sur le chemin de’école, à table, quand on regarde un film ensemble, etc.) pour apprendre à regarder, écouter, découvrir ses émotions. »

Avez-vous d’autres titres à proposer ?

Défi Noël : La Box à Planter : pour se mettre au vert sans se prendre le chou !

Une box pour chaque saison! J’ai trouvé cette idée top, il y en aura sous le sapin c’est sur (enfin plutôt dans les boîtes aux lettres). Natasha du blog échosverts a écrit un super article sur la box et sa conceptrice je vous laisse le lire. Clémentine la mandarine en parle aussi sur son blog!!

Échos verts

Découvrir des joies du jardinage au fil de l’été m’a enfin donné l’élan et la confiance qui me manquaient pour me décider à mettre en place un petit potager sur ma terrasse. Cela fait donc plusieurs mois que je suis à l’affût de conseils avisés, de ressources pratiques et de DIY écologiques pour m’aider dans le lancement de mon potager. Si les informations à ce sujet ne manquent pas, j’ai néanmoins jusque-là eu du mal à faire le tri parmi ce que je lis ou  j’entends et il ne m’a donc pas encore été évident de savoir par où commencer concrètement… Car à part faire germer des haricots entre deux morceaux de coton mouillés à l’école primaire, je n’ai jamais rien su faire pousser de vert !

Alors quand j’ai découvert La Box à Planter, j’ai tout de suite su que c’était pour moi ! Pourtant, je n’ai jamais aimé le concept des…

View original post 1 190 mots de plus

défi Noël : idée n°4

Le commerce équitable

On a tous envie d’offrir un joli cadeau qui fait plaisir. Plutôt que de l’acheter dans une grande chaîne de magasin, se tourner vers le commerce équitable peut être une très bonne idée.

Le commerce équitable c’est quoi ? :   Le commerce équitable repose sur une organisation des échanges visant à équilibrer le rapport producteur/consommateur entre les pays développés et les pays en développement. Le consommateur achète le produit à un prix garantissant au producteur une juste rémunération de son travail, dans un cadre social et environnemental ainsi mieux préservé. 

En France, la Commission nationale du Commerce équitable (CNCE) se charge de reconnaître officiellement les organisations qui participent au commerce équitable, et d’assurer la lisibilité des certifications.

Il existe plusieurs labels qui nous permettent d’identifier les produits issus du commerce équitable.

labels commerce équitable

Pour ma part, je ne connais qu’Artisans du monde (ce n’est pas que je veuille le faire de la pub !) pour les jolis objets à offrir : bijoux, foulards, jeux pour enfant, vaisselle, objets de déco… ADM c’est un réseau de distribution associatif et militant, qui défend, une vision engagée du commerce équitable.

« Dans le monde du commerce équitable, la spécificité d’Artisans du Monde, ce qui la sépare d’un label comme Max Havelaar est le développement de réseaux commerciaux indépendants des grandes chaînes de distribution. C’est le choix d’une filière intégrée, selon les principes internationaux de la WFTO (World Fair Trade Organization, ex-IFAT) qui garantit que tous les maillons de la chaîne commerciale sont des acteurs du commerce équitable, et qui se différencie de la filière labellisée (garantie par produit). »

Pour en connaître davantage sur le commerce équitable et artisans du monde ainsi que le point de vente le plus proche de chez vous www.artisansdumonde.org

En choisissant le commerce équitable,  on fait plaisir à l’un de nos proches avec un joli cadeau et on participe à une rémunération juste et régulière d’un artisan, petit producteur..

Le commerce équitable a pu être interrogé et remis en cause, ce qui me trouble c’est que finalement les gens s’interrogent peu sur les filières traditionnelles : on sait que ce n’est pas produit dans de bonnes conditions sociales, environnementales, économiques mais on continue d’acheter les yeux fermés !

Bonne recherche pour vos achats responsables ou pas 😉

Défi Noël suite

Les crackers de Noël 

Non, non ce n’est pas une petite douceur à grignoter.

Les crackers de Noël sont une tradition anglaise qui consiste à ce que 2 personnes prennent chacune un bout du cracker et tirent afin de le faire « péter »et ainsi libérer les cadeaux ! On peut y glisser des ptits mots, des ptits cadeaux, des friandises… :

  • Une citation célèbre,
  • Un message spirituel,
  • Une recette,
  • Une blague ou une devinette.
  • Des petits jouets en plastique, du genre Lego ou Playmobil,
  • Des jeux miniatures comme une toupie, des petites voitures…
  • Des chocolats,
  • Des tickets de concert…

Ceux que l’on trouve dans le commerce sont en papier cadeau et ruban non recyclables, c’est pas très réjouissant tout ça!

Un cadeau très facile à faire, les enfants peuvent les fabriquer. Que de la récup’avec les petits mots ou un petit cadeau sympa pour une personne ou un ptit truc en plus pour un enfant qui est déjà très gâté ou qui a reçu de l’argent. C’est quand même sympa d’avoir un ptit paquet sous le sapin ou sur la table. Je sens que mes supers collègues vont y avoir droit!!

C’est très simple à faire, pour cela il faut :

  • Des rouleaux de papier toilette
  • Du papier kraft : j’ai utilisé les sachets pour les achats en vrac.
  • De la ficelle, du raphia..
  • Du scotch
  • Des feutres…

1) Décorer la feuille de papier kraft,

P1040429

2) La poser côté dessiné contre la table, placer le rouleau sur un des bords du papier kraft, mettre un petit bout de scotch puis enrouler le rouleau pour qu’il soit complètement recouvert de papier kraft. Faire tenir avec du scotch

P1040430

3) Fermer un des côtés avec le raphia, glisser la surprise à l’intérieur et fermer l’autre bout.

P1040431

 

Attendre patiemment le jour J.

P1040432

Celui-ci est assez sobre  mais on peut se lancer dans de jolies réalisations.

On peut également s’en servir comme déco de table.

A demain!